Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2017 7 22 /01 /janvier /2017 16:31
Photos inédites du développement de la Bugatti Chiron

Cela fait plusieurs mois que l'on voit des prototypes et préséries de la Bugatti Chiron rouler aux quatre coins du monde pour peaufiner la mise au point du dernier modèle de la marque de Molsheim. 

Si la Veyron était déjà extrêmement fiable, la Chiron se doit de l'être aussi. C'est pour cela que son développement est passé par de nombreuses phases. Aujourd'hui, le magazine Road and Track a eu la chance d'avoir quelques informations inédites sur la mise au point de l'hypercar. 

Photos inédites du développement de la Bugatti Chiron

Les prototypes et préséries ont effectué près de 500.000 kms de roulage, dans toutes les conditions, que ce soit dans le froid nordique, dans la chaleur de la vallée de la mort ou encore sur circuit. 

Photos inédites du développement de la Bugatti Chiron

Aujourd'hui, un des développeurs de Bugatti est fier d'expliquer au magazine qu'aucun élément ou composant n'a cassé ou brûlé durant les tests finaux d'endurance. Un exploit quand on sait que le moteur W16 de 1500cv a besoin d'une dizaine de radiateurs pour être refroidis. Beaucoup de tests ont ainsi été réalisés pour sa mise au point car la gestion de la chaleur est un véritable enjeu sur la Chiron. L'échappement avec ses 6 sortie est réalisé en titane, seul matériau capable de soutenir la chaleur s'échappant du moteur... 

Et chiffre marquant, le moteur a besoin à plein régime de 60.000 litres d'air par minute pour nourrir ses 1500 cv.

Photos inédites du développement de la Bugatti Chiron

Même chose pour les disques de frein en carbone / céramique qui doivent être capables de stopper les 2 tonnes de la Chiron, y compris lorsqu'elle est lancée à 420 km/h (vitesse bridée). La distance d'arrêt à cette vitesse n'est pas encore connue, mais à 300 km/h, la Chiron ne met que 275 mètres pour s'arrêter. 

Photos inédites du développement de la Bugatti Chiron

A propos de la vitesse, on apprend dans Road & Track qu'une tentative de record du monde aura lieu en 2018 afin de battre les 431 km/h de la Veyron Super Sport en 2010. Nul doute que la Chiron y parviendra facilement puisqu'elle possède une puissance 25% supérieure au modèle qu'elle remplace pour un poids sensiblement identique et une aérodynamique améliorée. Rappelons que le 0 à 300 km/h ne prend que 13 secondes (le temps que met une voiture normale à atteindre 100 km/h).

 

Photos inédites du développement de la Bugatti Chiron

La mise au point aérodynamique a nécessité un travail extraordinaire pour maintenir la voiture au sol à plus de 400 km/h. Outre la gestion pilotée du châssis avec sa hauteur variable, la conception de l'aérodynamisme de la carrosserie a nécessité plus de 300 heures de test en soufflerie, notamment avec une maquette échelle 1.

Photos inédites du développement de la Bugatti Chiron
Photos inédites du développement de la Bugatti Chiron

Même si la Chiron pèse aussi lourd que la Veyron, la grande majorité des pièces est composée de titane, de magnésium, d'aluminium et surtout de de carbone. A l'instar de sa carrosserie et de la monocoque. 

Photos inédites du développement de la Bugatti Chiron

Un autre point essentiel pour la Chiron concerne les pneus. Comme pour la Veyron, leur développement a été confié à Michelin. Plus de 200 trains de pneus ont servi à la mise au point de ce pneu unique capable de supporter une vitesse bien supérieure à 400 km/h. A cette vitesse, chaque gramme de pneu doit supporter une force centrifuge de ... 3800G!

 

Photos inédites du développement de la Bugatti Chiron

Elément indispensable à une bonne tenue de route, le pneu n'est pas le seul ingrédient. Les suspensions sont également un point important. Leur mise au point a été affinée pour la Chiron soit plus réactive et communicative que la Veyron. 

Photos inédites du développement de la Bugatti Chiron
Photos inédites du développement de la Bugatti Chiron

Important quand on sait que désormais la Chiron peut être pilotée sans anti patinage. Le metteur au point précise toutefois à Road & Track qu'il faut alors être un excellent pilote, même si la Chiron reste conduisible...

 

Je vous invite à lire le passionnant article complet de Road & Track (en anglais) en cliquant ici pour en savoir encore plus sur le développement de la Chiron 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bugattiste67
commenter cet article

commentaires