Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 05:08

P5300018 

 

Après vous avoir raconté en détail mes impressions sur la Veyron 501 et surtout sur le fait d'être monté à son bord dans un premier article, voici désormais l'interview de Daniel Irion, propriétaire de ce magnifique exemplaire.

 

  

Voici donc la première partie de l'interview:  

 

Bugatticars: Pour commencer, pouvez vous me dire comment s'est déroulé le processus d'acquisition de votre Veyron qui est à l'origine un modèle de pré-série?

Daniel Irion: Au départ, la voiture n'était pas à vendre. Mais après de nombreuses discussions et rencontres avec les personnes de Bugatti, j'ai réussi à les persuader de me la vendre. Elle a été refaite complètement à neuf, notamment pour la partie mécanique et pour la peinture.

 

P5300002

 

BC: Concernant votre expérience de conduite de votre voiture, quelles sont les sensations derrière le volant ?

D.I. : Bien sûr, l'accélération est extraordinaire. C'est incroyable. Au début, quand on n'est pas habitué, on a la nuque plaquée contre le siège avec la puissance. La tenue de route est également exceptionnelle de même que la facilité de conduite.

 

rencontre-D-Irion-31052010 3230

 

BC: Effectivement, la presse met avant la qualité de facilité de conduite de la voiture.

D.I. : Je l'utilise toutes les semaines et elle est vraiment très exploitable au quotidien. Le seul problème est que, si on ne fait pas attention, on se retrouve vite à plus de 200!  

  

BC: Justement, la vitesse maximale de la Veyron est de 407 km/h, la votre ayant d'ailleurs été chronométrée à 417 lors des tests de mise au point. Avez vous déjà testé d'atteindre cette vitesse, notamment sur le circuit privé de VW?  

D.I. : Non. Si je le fais, ce sera avec un exemplaire prêté par l'usine. J'ai pour le moment roulé jusqu'à environ 320 km/h. 

   

BC: Faites vous du circuit avec votre voiture, par exemple sur le circuit de l'Anneau du Rhin entre Colmar et Mulhouse?

D.I. : Non, je n'ai pas envie de l'abîmer. Souvent, sur circuit, il y a des gravillons qui peuvent vite générer des éclats sur la carrosserie. Et puis, une sortie de route peut coûter cher avec ce type de véhicule! L'idéal serait d'avoir une Veyron pour la semaine et d'en avoir une autre pour le week-end pour faire des sorties sur circuit.

 

P5300016

 

BC: Je sais que vous êtes amateurs de belles voitures. Si vous deviez comparer la Veyron avec les autres que vous avez possédées ou que vous possédez toujours?

D.I. : Effectivement, j'ai eu des Ferrari, Audi R8, Bentley Continental GT ou la dernière Mercedes SLS AMG. Mais la Bugatti est exceptionnelle. A mon sens, la seule concurrente pourrait être Pagani. Mais çà n'a rien à voir... La Veyron, c'est une F1 habillée pour la route. L'intérieur est d'une qualité exceptionnelle. Alors que dans une Zonda... çà fait cheap.

 

P5300007

 

BC: Et les 1001 chevaux, comment passent-ils au sol?

D.I. : Pas de problème. Avec les 4 roues motrices, il n'y a pas de perte de motricité. C'est une des autres qualités de la voiture. 

 

BC: On lit régulièrement dans la presse que la Veyron manquerait de caractère ou d'âme?

D.I. : Pour moi, c'est totalement faux! Ceux qui disent çà sont des concurrents jaloux qui la critiquent comme Ron Dennis par exemple ou des personnes qui ne l'ont pas dans leur garage. Cette voiture vit. Des fois je l'entends encore fait des petits bruits plusieurs heures après m'en être servi. Bugatti a réussi quelque chose d'exceptionnel.

 

BC: Toujours selon la presse spécialisée, le moteur de la Veyron ne ferait pas assez de bruit.

D.I. : Là aussi, c'est faux. Vous verrez quand on la démarre. C'est sûr qu'il n'y a pas d'échappement libre comme on peut en trouver chez d'autres constructeurs où là on peut entendre l'accélération à deux kilomètres à la ronde. Avec la Veyron, on peut faire 1000km tranquillement dans le confort et arriver en forme. Et quand on accélère, on entend très bien le moteur. Tout simplement, cette voiture est bien conçue. C'est sûr que si on retirait les garnitures comme sur certaines voitures, on entendrait plus le moteur. Et puis, elle a une réelle polyvalence.

 

P5300004 

  

Encore un très grand merci à Daniel Irion pour avoir répondu précisément à toutes mes questions et pour son accueil chaleureux et décontracté.

La suite de l'interview en cliquant ici.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bugattiste67 - dans Expériences
commenter cet article

commentaires

marc 07/06/2010 21:07


Que c'est beau, surtout quand on est de la région.
Merci.
Marc


Antoine 07/06/2010 19:49


Génial ! Continue à nous faire rêver !

AntoineP75


Bugattiste67 07/06/2010 22:01



merci Antoine.


la suite dans quelques jours. Et avant ou après un reportage sur le rassemblement Bugatti à Strasbourg dimanche dernier ... avec présence d'une Veyron 



sam911 07/06/2010 09:33


Sa fait vraiment plaisir de voir un proprietaire de Veyron partagé sa passion! Merci


Bugattiste67 07/06/2010 21:29



bien d'accord avec toi...


c'est rare les personnes qui savent rester accessible même en ayant des voitures exceptionnelles